L'ouverture Réti


L'ouverture Réti ressemble quelque peu à l'ouverture Zuckertort.Cette ouverture a pour objectif de controler le centre en retardant au maximum l'action des pions blancs centraux.De même que l'ouverture anglaise, elle permet aux blancs soit de revenir dans des voies classiques soit de faire preuve d'originalité.Elle fut découverte par Richard Réti (1889-1929), joueur tchécoslovaque.

Cette ouverture débute notamment par 1.Cf3 Ensuite plusieurs possibilités sont ouvertes.Une première variante pour les noirs consiste à répondre par 1...f5, qui prépare déja une attaque contre les pions blancs lorsqu'ils s'avanceront et peut soutenir une future avancée de Cg8 en f6 puis g4 pour menacer le flanc Roi des blancs.Une autre variante peut être c5, qui rapproche alors la position noire d'une Anglaise inversée si Cc6 est ensuite joué.Cependant mieux vaut se concentrer sur deux lignes principales: 1...Cf6 et 1...d5.

La première ligne principale débute souvent par 1.Cf3 Cf6 2.g3 A partir de là les noirs continuent souvent soit par 2...b6, pour simplement préparer le développement du fou et s'opposer au fou adverse, ou par 2...b5, plus offensif pour atteindre la case c4:


La seconde ligne, la principale, comprend davantage de possibilités.Elle débute par 1.Cf3 d5. A partir de là 2.g3 et 2.c4 sont deux variantes jouées. 1.Cf3 d5 2.b3 constitue l'attaque Nimzovitch:

1.Cf3 d5 2.g3 Cf6 3.Fg2 c6 4.O-O assure aux blancs un roque rapide et un développement correcte à défaut d'être spectaculaire.Pour les noirs c6 permet de préserver le développement du Fc8 sur la diagonale c8-h3. A partir de là (cf.graphique ci-dessous) les noirs peuvent se montrer plus offensif avec 4...Ff5 ou 4...Fg4 pour mettre un peu de pression sur Cf3.

1.Cf3 d5 2.c4 peut déboucher soit sur 2...dxc4, et les noirs voient leur centre affaiblit en échange d'un pion, soit sur 2...d4, plus audacieux mais qui permet de rester au centre:

A partir de là les blancs peuvent continuer par 3.b4, 3.e3 ou 3.g3.
3.b4 permet de controler l'aile Reine des noirs ainsi qu'une partie du centre.Néanmoins un grand roque de ce coté est ensuite risqué.
3.e3 permet d'attaquer le pion noir qui devra alors soit s'échanger contre un pion blanc, et affaiblir nettement son centre au profit des blancs qui auront alors l'avantage d'un pion de plus au centre, soit avancer en d3, ce qui parait risqué et en tous cas difficile à soutenir par la suite.
Enfin 3.g3 permet ensuite comme nous l'avons déja vu de développer le fou en g2 pour permettre ensuite le petit roque des blancs.

Afin de mieux comprendre ce que peut donner l'ouverture Réti en pratique, voici la retranscription de deux parties l'utilisant:

-Blancs: Kortchnoï - Noirs: Timman
Cette partie fut jouée à Linares en 1985.

1.Cf3 d5 2.c4 d4 3.b4 g6 4.g3 Fg7 5.d3 b6 6.Fg2 Fb7 7.O-O e5 8.Cbd2 Ce7 9.Cb3 O-O

10.a4 Cd7 11.a5 Tb8 12.axb6 axb6 13.Ta7 Fa8 14.Fg5 f6 15.Fd2 h6 16.Dc2 f5 17.Tfa1 c6 18.b5 Dc8 19.Dc1 Rh7 20.Da3 Te8 21.Dd6

21...Fb7 22.Ch4 c5 23.Fc6 Cf6 24.Fxe8 Dxe8 25.Dxb6 Cc8 26.Dc7 cxa7 27.Txa7 Abandon.

3.b4 a donc amené ici un assaut des pions blancs sur l'aile Reine des noirs.

-Blancs: Ribli - Noirs: Tal
Cette partie fut jouée en 1985 à Montpellier.

1.Cf3 d5 2.g3 Fg4 3.Fg2 c6 4.b3 Cd7 5.Fb2 Cgf6 6.O-O e6 7.d3 Fc5 8.Cbd2 O-O

9.e4 dxe4 10.dxe4 e5 11.h3 Fxf3 12.Dxf3 De7 13.Tad1 b5 14.h4 a5 15.c3 Cb6 16.Tfe1 De6 17.Df5 Cg4

18.Te2 Tad8 19.Ff3 Td3 20.Rg2 Cxf2 21.Txf2 Fxf2 22.Rxf2 Dd6 23.Fc1 g6 24.Dg5 f6 25.Dh6 f5 26.Rg2 Txf3 27.Cxf3 Dxd1 28.Abandon.