L'ouverture Anglaise


L'ouverture Anglaise est née au 19ème siècle mais s'est particulièrement développée à partir du début du 20ème siècle.Son intéret réside dans le fait qu'elle permet ensuite soit de revenir vers des ouvertures connues soit de conserver sa spécificité, et donc du fait de son originalité de laisser une grande place à l'imagination des joueurs.Pour tenter de la faire comprendre le mieux est d'en donner d'abord les principaux coups initiaux puis de citer deux parties utilisant cette ouverture.

L'ouverture Anglaise se caractérise surtout par son premier coup, qui est relativement original: 1.c4. Celui-ci permet notamment de couvrir la case d5 sans avoir à développer un pion central.Il permet donc de géner dès le départ le développement des pions noirs centraux, ce qui n'est généralement pas le cas de 1.e4 ou 1.d4.Les noirs disposent néanmoins de plusieurs réponses plus ou moins intéressantes.Ainsi ils peuvent préférer des coups latéraux tels 1...b6, qui permet à la fois d'empécher une nouvelle avancée de c4 et de faire sortir le fou blanc pour attaquer ensuite c4, ou 1...g6 qui permet d'ouvrir la porte à Ff8  pour qu'il se place sur les diagonales a1-a8 ou c1-h7 alors plus paisible que le coté Reine des noirs.

Toutefois les deux principales variantes à la disposition des noirs débutent par 1...e5 et 1...Cf6.

1...e5 permet notamment la suite 2.Cc3 Cf6 3.g3 permettant un développement raisonnable des cavaliers et ouvrant une porte à Ff1.

1...Cf6 permet quand à lui une suite du type 2.Cc3 e6 , pouvant devenir l'attaque Mikenas si 3.e4.

Cette ouverture permet donc aux joueurs de laisser libre cours à leur imagination et de jouer un jeu assez ouvert.

Toutefois mieux vaut en voir une application pratique.Voici donc les coups de deux parties qui utilisent chacune l'une des principales variantes de l'ouverture Anglaise.

-Blancs: Psakhis - Noirs: Drasko
Cette partie fut jouée en 1988 à Sotchi.

1.c4 e5  2.Cc3 Cc6  3.Cf3 Cf6  4.g3 d5  5.cxd5 Cxd5  6.Fg2 Cb6  7.0-0 Fe7 8.a3 Fe6  9.d3 0-0  10.b4 f6

11.Fe3 Dc8  12.Cd2 Td8  13.Tc1 Cd4  14.Fxd4 Txd4  15.Cb3 Td8  16.Ca5 c6  17.b5  Fxa3  18.Tc2 Fh3  19.Fxh3 Dxh3  20.Cxb7 Tdc8  21.Cb1 Fb4   22.Txc6 Txc6  23.bxc6 De6

24.Dc2 Tc8  25.Tc1 h5  26.Cc5 Dxc6  27.Db3+ Cd5  28.d4 exd4  29.Cd3 Dxc1+  30.Cxc1 Txc1+  31.Rg2 Tc5 32.Ca3 Rh7  33.Cc2 Fc3  34.Cxd4 Fxd4  35.Dd3+ f5  36.Dxd4 Ta5  37.De5 Rg6 38.h4 Rh6  39.Rh3 Rg6  40.f3 Abandon.

-Blancs: Kasparov - Noirs: Sokolov
Cette partie fut quand à elle jouée à Belfort en 1988 également.

1.c4 Cf6  2.Cc3 e6  3.e4 c5  4.e5 Cg8  5.Cf3 Cc6

6.d4 cxd4  7.Cxd4 Cxe5 8.Cdb5 a6  9.Cd6+ Fxd6  10.Dxd6 f6  11.Fe3 Ce7 12.Fb6 Cf5  13.Dc5 d6  14.Da5 De7  15.0-0-0 0-0

16.f4 Cc6  17.Da3 e5  18.g4 Cfd4  19.Cd5 Df7  20.f5 g6 21.Tg1 gxf5   22.g5 Rh8  23.gxf6 Fe6  24.Dxd6 Fxd5  25.cxd5 Dxf6  26.Dxf6+ Txf6  27.Rb1 Cd8  28.Fc5 Tc8

29.Fe7 Tf7  30.Fd6 Cf3  31.Tg3 e4  32.Fe2 Tf6 33.Ff4 Tg6  34.Fxf3 Txg3  35.Fxe4 fxe4  36. hxg3 Rg7  37.Td4 Cf7  38.Txe4 Td8  39.Te7 Txd5  40.Txb7 h5  41.Ta7 a5  42.a4 Abandon.